ZONE-ROUGE
APRES ENREGISTREMENT ET PRESENTATION,

PROFITE DES VIDEOS ZONE-ROUGE



 
FAQAccueilGalerieRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 LOTUS exige VS FERRARI F40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titi 68i
Pilote officiel
Pilote officiel
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 35
Localisation : alsace mulhouse
Auto/Moto : honda civic bmw z3m
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: LOTUS exige VS FERRARI F40   Ven 29 Aoû - 17:24

Revenir en haut Aller en bas
titou31
Pilote officiel
Pilote officiel
avatar

Nombre de messages : 7075
Age : 32
Localisation : toulouse
Auto/Moto : clio 1.9d et street triple R de 2009 et 990 sm 2009
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: LOTUS exige VS FERRARI F40   Ven 29 Aoû - 20:07

joli mais le gars dans la f40 pilote bien car sa se conduit comme une lotus un f40
Revenir en haut Aller en bas
http://www.neufstream.com/titou31
cocorico
Team Manager
Team Manager
avatar

Nombre de messages : 10598
Age : 41
Auto/Moto : focus tdci 115 ch
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: LOTUS exige VS FERRARI F40   Ven 29 Aoû - 20:22

belle video, c'est a nardo ?

_________________
cocorico71 - View my recent photos on Flickriver
Revenir en haut Aller en bas
http://alsabrauteam.forumactif.com
bishopraz
Pilote officiel
Pilote officiel
avatar

Nombre de messages : 3112
Age : 43
Localisation : Nostromo's corporate employers
Auto/Moto : ...Speed Triple...Clio200Cup...
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: LOTUS exige VS FERRARI F40   Sam 30 Aoû - 8:55

Super vidéo, le circuit est celui de linas-montlhéry, ça fait plaisir de le voir, c'est situé en essonne.
Revenir en haut Aller en bas
titi 68i
Pilote officiel
Pilote officiel
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 35
Localisation : alsace mulhouse
Auto/Moto : honda civic bmw z3m
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: LOTUS exige VS FERRARI F40   Sam 30 Aoû - 15:27

A l'origine de la création en 1924 de cet anneau de vitesse situé à 24 kms de Paris près des villes de Linas et de Montlhéry, d'où son titre officiel d'"autodrome de Linas-Montlhéry", un industriel : Alexandre LAMBLIN. Ce propriétaire d'une usine de radiateurs d'automobiles et d'avions, par ailleurs possesseur d'un journal sportif, l'"Aéro-sport", a dans l'idée de doter la France et, plus particulièrement la région parisienne qui est à cette époque l'un des principaux centres de l'industrie automobile française, d'un anneau de vitesse.

Le début des années 20 est l'époque des records et matches en tous genres (voiture contre avion, ...). De surcroît, la Grande-Bretagne dispose déjà d'une telle piste avec Brooklands depuis 1907, les Etats-Unis avec Indianapolis depuis 1911 et l'Italie avec Monza depuis 1922.

En 1923, Alexandre LAMBLIN, après avoir fait quelques projets en vue de l'acquisition d'une centaine d'hectares sur le plateau situé entre Montlhéry et Nozay, se porte acquéreur d'un domaine situé sur le plateau de Saint-Eutrope, à Linas, près de Montlhéry. Deux études sont menées de front et c'est la moins coûteuse, celle prévoyant un anneau de 2,5 km de longueur, éventuellement complété par un circuit routier extérieur, qui est retenue.

L'ingénieur Raymond JAMIN est chargé du dessin de la piste. Elle est de forme ovale avec deux courtes lignes droites de 180 mètres. Dans les virages, elle possède un profil concave en forme de parabole cubique à axe vertical et les raccordements sont tracés suivant une spirale logarithmique, ce qui constitue l'une des particularités de cet ouvrage. L'anneau est calculé de manière a ce que des voitures de 1000 kg puissent atteindre, en haut des virages, des vitesses de 220 km/h environ. Son développement, mesuré au milieu de sa projection sur un plan horizontal est de 2548,24 mètres (ligne médiane). Deux mille ouvriers, maçons, serruriers, ferrailleurs, charpentiers et camionneurs travaillent pendant six mois à la construction de l'ouvrage, mettant en oeuvre 1.000 tonnes d'acier et 8.000 m3 de béton. De nombreux éléments préfabriqués sont utilisés, en faisant une construction d'avant-garde pour l'époque.

Montlhéry accueille rapidement un grand nombre de pionniers de la vitesse et leurs monstrueuses voitures à records, venus d'outre-Manche en raison des nombreuses restrictions de bruit (montage de silencieux, interdiction de courses de nuit) imposées par les voisins du circuit de Brooklands. Plus de cent records, sont établis ou battus, deux mois seulement après l'ouverture. C'est la marque Rolland Pilain qui ouvre la danse puis, le record du tour de piste sur l'anneau sera longtemps détenu par Gwenda Stewart sur Derby-Miller à 234,681 km/h de moyenne.

Linas-Montlhéry est aussi un lieu où se disputent des courses. Dès 1925, après adjonction d'un circuit routier construit en un temps record (le circuit complet développe 12,500 kms), se déroule le Grand Prix de l'Automobile Club de France qui attire une foule considérable dont le Président de la République lui-même. Les voitures tournent dans le sens des aiguilles d'une montre alors que les records sont effectués dans le sens inverse. Malheureusement, au cours de la course, Antonio Ascari trouve la mort au volant de son Alfa Romeo P2 sur la nouvelle portion du circuit. Finalement, c'est Robert Benoist sur sa Delage 12 cylindres qui emporte la victoire. Le GP de l'ACF se tient ensuite de 1931 à 1937 (sauf 1932) selon diverses formules qui attirent toujours autant de spectateurs venus assister aux duels Alfa Romeo - Bugatti puis, à l'arrivée des Auto-union, Mercedes et Delage.

La guerre, le renouveau et le déclin
Les frais d'exploitation de plus en plus élevés et l 'état du revêtement de béton qui ne permet déjà plus de faire tourner des monoplaces à haute vitesse, conduisent les administrateurs de l'autodrome à vendre en 1939 le site, qui comprend alors 750 ha, au Domaine National qui le met par la suite à la disposition du ministère de la Guerre. L'autodrome subit de graves détériorations durant la guerre. En décembre 1946, c'est l'Union Technique de l'Automobile, du Motocycle et Cycle (UTAC), qui obtient du ministère de la Guerre, en vertu d'un bail de longue durée et contre versement d'une redevance annuelle à l'administration des Domaines, la gérance civile des pistes et installations de l'autodrome, moyennant sa remise en état, son entretien et l'acceptation de l'organisation de compétitions. La remise en état dure deux ans. Elle s'accompagne d'aménagements de taille comme la tour de contrôle, une tribune de 1000 places, une station de carburant, des pistes à surfaces spéciales et la création de laboratoires.

Depuis cette date, l'activité ne cesse de croître, principalement dans le domaine des activités de caractère technique et expérimental mais des compétitions continuent à être organisées. Les Coupes du Salon au moment du salon de l'automobile en octobre puis, à partir de 1956 et de manière épisodique, les 1000 kilomètres de Paris. Cependant, le profil du circuit se révèle inadapté aux grandes vitesse atteintes dorénavant.

L'accident qui coûta la vie à Peter Lindner, Franco Patria et 3 commissaires de piste en 1964 en est la triste démonstration. Les 1000 Kms ne sont repris qu'en 1966 puis dernièrement en 1994. Les Coupes du Salon et le Grand Prix de l'âge d'or constituent les deux derniers rendez-vous sportifs sur l'anneau. En 1996, le Grand Prix de l'âge d'or est la troisième manifestation automobile française après les 24h du Mans et le GP de France de F1 mais faute d'un nombre suffisant d'engagés, les Coupes du Salon n'ont pu se tenir.

Le futur
Le circuit a été confronté dès le mois d'avril 1997 puis en 2001 au renouvellement de son homologation auprès de la commission nationale des circuits de vitesse. L'homologation actuelle a été renouvelée le 9 mai 2001 pour 4 ans (JO N° 114 du 17/05/2001). Sans son obtention, aucune course ne peut plus y être organisée. Pour que les Coupes du Salon ou le GP de l'âge d'or puissent à nouveau s'y tenir, divers travaux de réaménagement ont été réalisés et notamment la mise en place d'un grillage de protection pour les spectateurs dans la ligne droite allant des tribunes jusqu'au virage des deux ponts ainsi qu'en haut de l'anneau et capable de résister à des vitesses de 300 km/h.

Le problème de l'homologation du circuit, tous les quatre ans, est récurent et, pour sauver l'autodrome, c'est d'un projet à plus long terme qu'il faut convenir... (Voir l'association des usagers de l'autodrome de Linas-Montlhéry).
site : http://montlhery.com/autodrom.htm
Revenir en haut Aller en bas
bishopraz
Pilote officiel
Pilote officiel
avatar

Nombre de messages : 3112
Age : 43
Localisation : Nostromo's corporate employers
Auto/Moto : ...Speed Triple...Clio200Cup...
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: LOTUS exige VS FERRARI F40   Sam 30 Aoû - 15:29

Merci titi.
Revenir en haut Aller en bas
cocorico
Team Manager
Team Manager
avatar

Nombre de messages : 10598
Age : 41
Auto/Moto : focus tdci 115 ch
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: LOTUS exige VS FERRARI F40   Sam 30 Aoû - 15:39

super l'histoire

_________________
cocorico71 - View my recent photos on Flickriver
Revenir en haut Aller en bas
http://alsabrauteam.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LOTUS exige VS FERRARI F40   

Revenir en haut Aller en bas
 
LOTUS exige VS FERRARI F40
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOTUS Exige VOLE
» VDS lotus exige
» [vds] lotus exige compressée pour revenir chez porsche
» [Lotus] Exige ...
» info sur les lotus exige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE-ROUGE :: Vidéos auto :: Track-
Sauter vers: