ZONE-ROUGE
APRES ENREGISTREMENT ET PRESENTATION,

PROFITE DES VIDEOS ZONE-ROUGE



 
FAQAccueilGalerieRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 photos groupe B (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cocorico
Team Manager
Team Manager
avatar

Nombre de messages : 10598
Age : 41
Auto/Moto : focus tdci 115 ch
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: photos groupe B (2)   Lun 8 Aoû - 23:50

citroen



Citroën a introduit sa nouvelle auto, la BX 4TC, près de la fin de l'époque de Groupe B. Elle était similaire à l'Audi Sport Quattro, en cela qu'elle avait le moteur en avant, une transmission à quatre roues motrices, et elle aurait été compétitive si la BX 4TC avait été introduite en 1982 ou en 1983. Malheureusement, la BX 4TC a été introduite en 1986, et elle était surclassée par les autres autos. L'auto avait des problèmes de régularité et elle était lente comparée à la Lancia ou à la Peugeot, parce qu'elle était introduite à une moment où les autres constructeurs étaient en train d'introduire des évolutions de leurs autos. Finalement, Citroën a retiré la BX 4TC de la compétition.

Ferrari




Personne ne sait pourquoi Ferrari a construit la 288 GTO, mais elle pouvait être une auto construite pour le Groupe B. Cependant, il est possible que Ferrari ait construit la 288 GTO pour disputer la course du Mans pour rivaliser avec Porsche et Jaguar. Ferrari a aussi construit quatre copies de la 288 GTO "Evoluzione", qui avaient à peu près 650 chevaux. Quand le Groupe B fut annulé en 1986, Ferrari a dégonflé l'Evoluzione à 450 chevaux. Ceci était un signe que Ferrari considérait un programme de rallye. Il est dommage qu'on n'ait jamais vu cette auto en action, parce qu'elle aurait été très intéressante à voir.

ford




Le programme de Groupe B de Ford ne fut pas couronné de succès. Leur premier essai, la RS1700T, fut un désastre. Ford revint en 1986, la dernière année du Groupe B, avec la RS200. Ford a employé Ghia pour dessiner la carrosserie, aussi l'auto était belle. Ford a annoncé son intention d'entrer en Groupe B en 1983, mais quelques années sont passées avant que Ford ait pu construire les 200 exemplaires demandés.

La RS200 avait plusieurs pièces de haute technologie. Elle avait une carrosserie de kevlar et une transmission à quatre roues motrices comme ses rivales, mais elle avait des idées uniques. Elle avait deux amortisseurs à chaque roue et un moteur construit par Brian Hart (qui est maintenant en charge de construire les moteurs pour l'équipe de Formule 1 Arrows). Le moteur avait 4 cylindres, 16 soupapes, un turbo, et à peu près 550 chevaux, alors la RS200 était une des autos les plus puissantes en Groupe B. L'auto était aussi très solide et sure. Cependant, l'auto était plus lourde que ses rivales.

Malheureusement, la RS200 a participé à une seule saison avant l'interdiction du Groupe B. Elle a remporté la cinquième place dans le championnat, bien que Ford se soit retiré du championnat immédiatement après la mort de Toivonen. Les autos furent vendues pour récupérer l'investissement. Si Ford avait eu la chance d'introduire leur développement de la RS200 (qui était en développement quand le Groupe B fut annulé), Ford aurait pu remporter des championnats.

Lancia









Lancia a construit la première auto de Groupe B, la 037. La 037 n'a pas remorté beaucoup de victoires parce qu'elle avait une transmission en propulsion (parce que Lancia n'était pas certaine qu'une transmission à quatre roues motrices fonctionnerait). La 037 produisait un maximum de 325 chevaux parce que la transmission limitait la puissance du moteur. Ceci était le désavantage le plus grand, parce que Audi pouvait utiliser plus que 400 chevaux. La 037 était surclassée par les développements d'Audi.

Cependant, en 1985, Lancia a introduit leur nouvelle auto, la Lancia Delta S4. La S4 était une des autos les plus avancées en Groupe B. Comme ses rivales, la S4 avait un châssis d'espace, une carrosserie de kevlar, une transmission à quatre roues motrices, et le moteur derrière le pilote. Mais la S4 était spéciale: la S4 est la seule auto avec un moteur avec un turbo et un compresseur. Lancia a développé ce moteur avec Abarth pour que le moteur reçoive de la puissance à toutes les vitesses. Lancia développa ce moteur avec le préparateur Abarth car un compresseur donne de la puissance à bas régime (alors qu'un turbo y souffre de son inertie), et le turbo donne de la puissance à des régimes plus élevés (où un compresseur est moins efficace). Le moteur produisait plus de 600 chevaux. Après des difficultés initiales (il y avait une vitesse où le moteur ne recevait pas de puissance), Lancia et Abarth ont réussi.

La S4 fut introduite au rallye RAC de 1985, où elle a remporté les deux premières positions avec Henri Toivonen et Markku Alen comme pilotes. La domination de Lancia a continué dans la saison suivante, mais la mort tragique d'Henri Toivonen en Corse a permis à Peugeot de remporter tous les deux championnats. La S4 était probablement l'auto la plus rapide qui n'a jamais gagné le titre.


Opel





Opel a une longue histoire en rallye. Comme beaucoup d'autres constructeurs impliqués en Groupe B, Opel a construit une auto, mais leur effort n'était pas aussi sérieux que ceux de Lancia, Audi, etc. Cependant, Opel a remporté le championnat des pilotes de 1982 avec Walter Röhrl comme pilote, et Opel a vaincu les Audis. Le championnat de 1982 était la seule victoire majeure d'Opel, et Opel l'a faite avec l'Ascona 2000. Le programme d'Opel était fameux pour un autre raison. Pendant le rallye des Mille Pistes en France, Henri Toivonen menait dans son Opel Manta. Les organisateurs ont décidé d'interdire les autos de Groupe B pendant que le rallye se progressait! Toivonen a dû accepter un prix de consolation. Opel n'a pas eu beaucoup de succès après le championnat de 1982.

Peugeot









Peugeot était le constructeur qui a initié la tendance de Groupe B d'utiliser une châssis d'espace et de mettre le moteur en arrière. Peugeot est arrivé au Tour de Corse de 1984 avec la nouvelle 205 T16, et Ari Vatanen comme pilote. Vatanen a presque gagné le rallye. Il a détruit l'auto quand il a perdu le contrôle dans une flaque. Peugeot a remporté sa première victoire dans le rallye des 1000 Lacs, en Finlande.

1985 était la première saison complète pour Peugeot, et Peugeot a complètement dominé la saison, mais Peugeot a perdu Ari Vatanen dans un accident très sévère en Argentine. Vatanen a frappé un trou dans la route à une haute vitesse, et l'auto s'est envolée. Son co-pilote n'était pas blessé sérieusement, mais Vatanen était hors de la compétition pour plus d'un an. Mais Vatanen est revenu, et il a remporté le rallye Paris-Dakar pour Peugeot, et la course à Pikes Peak. Peugeot a remporté les championnats de 1985 et 1986.

La 205 T16 avait un moteur à quatre cylindres, 16 soupapes, un turbo, et le moteur produisait 450 chevaux. Elle avait une transmission à quatre roues motrices et cinq vitesses. La 205 était plus légère et plus courte que la Sport Quattro, sa principale rivale quand elle fut introduite. Beaucoup de gens croient que la Peugeot était la meilleure auto de Groupe B, parce qu'elle était légère et elle avait un bon comportement. Peugeot a pris avantage des caractéristiques naturelles de la 205 pour produire une des meilleures autos de Groupe B. Après l'annulation du Groupe B, la 205 a remporté beaucoup de rallyes hors de l'influence de la FISA.

Porsche



Porsche a construit la 959 spécifiquement pour le rallye. L'auto était basée pour le Groupe B sur la populaire 911. Jackie Ickx, un pilote de Porsche pendant les années 1970, a dit à Porsche qu'il voulait participer au rallye Paris-Dakar, un des rallyes les plus renommés au monde. Porsche n'était pas sûr de vouloir que les seuls prototypes de la 959 participent à un rallye si difficile, mais Ickx l'a convaincu. La 959 n'était pas prête pour le rallye de 1984, mais Ickx a envoyé trois 911 qui étaient modifiées selon les spécifications de la 959. Porsche gagna.

L'année suivante, Porsche a envoyé trois 959 au Sahara pour le rallye Paris-Dakar de 1985. Cependant, le rallye fut un désastre. Deux des autos furent détruites dans des accidents, et l'autre est tombée en panne. C'était inhabituel pour Porsche, qui était habitué à gagner tous les courses qu'elle courait.

1986 fut beaucoup mieux. Une des autos de 1985 était reconstruite et elle a gagné le Rallye des Pharaons de 1986, un autre rallye fameux. Le rallye Paris-Dakar de 1986 était dominé par Porsche. Porsche a remporté les deux premières places, malgré les conditions brutales du Sahara.

La 959 ne courut jamais en Groupe B en championnat du monde des rallyes, et je n'ai pu savoir pourquoi. Je pense qu'elle ne courut jamais parce que Porsche était incapable de produire 200 exemplaires à temps avant l'introduction du Groupe B. Il coururent donc le Paris-Dakar pour avoir quelques victoires avec la 959.

La 959 était une des voitures les plus avancées technologiquement. Porsche en produisit quelques-unes pour la route, mais peu furent vendues à cause de leur prix élevé. C'était certainement la plus belle Groupe B et une des plus jolies voitures jamais construites. Les versions routières étaient aussi incroyablement rapides. Elles passaient de 0 à 100 Km/h en moins de 4 secondes, était ainsi parmi les plus rapides voitures. La 959 sortit également avec une transmission intégrale à cause de son héritage de rallye. C'était une voiture incroyable.

Renault









À l'origine, Renault a construit la R5 Turbo pour la compétition en Groupe 4, avant la création du Groupe B. Elle avait une transmission en propulsion et à cinq vitesses, et le moteur était central. La première R5 est apparue en 1980, et elle a attiré beaucoup d'attention. Elle était basée sur la Renault de la route, mais elle était élargie pour améliorer le comportement. La R5 avait un moteur avec un turbo, grâce au programme de Formule 1 de Renault. Une deuxième génération est apparue en 1984, mais elle était un échec.

Austin-Rover




L'intention de Rover en Groupe B était de prouver qu'un moteur atmosphérique pouvaiit être aussi puissant qu'un moteur aidé par un turbo. Rover a payé Williams Grand Prix Engineering pour la construction de l'auto, parce que Rover n'avait pas beaucoup d'argent à dépenser dans un programme de rallye. L'auto avait un moteur central de 3 litres, 24 soupapes, et 6 cylindres qui produisait à peu près 400 chevaux. Elle avait une transmission à quatre roues motrices et les radiateurs étaient installés à l'arrière. Le projet fut un échec, parce que Rover n'avait pas assez d'argent. L'auto est populaire parmi les collectionneurs des autos de rallye.

Toyota



La Celica Turbo à double arbre à cames fut le choix de Toyota pour entrer dans le championnat du monde des rallyes lorsqu'ils décidèrent de tenter de prendre le titre. Le principal handicap de la Celica était de ne pas avoir quatre roues motrices; pourtant, l'auto était bien construite et assez facile à entretenir. Le moteur produisait environ 290 chevaux (qui passèrent à 370 avec les évolutions); il était à l'avant et entrainait les roues arrière.

Le premier rallye de Toyota en groupe B fut le rallye des 1000 lacs 1983, en Finlande, avec le jeune mais talentueux Juha Kankkunen au volant. La Celica obtint une symathique sixième place pour ce premier rallye. Le deuxième fut encore meilleur. Toyota et l'expert du désert Bjorn Waldergard firent équipe pour gagner le rallye de Côte d'Ivoire en octobre 1983, pour la seconde sortie de la Celica. Toutefois, le rallye du RAC 1983 fut une révélation pour Toyota. La Celica ne pouvait tout simplement pas aller assez vite pour rester au contact sur les routes étroites d'Europe.

La Celica ne tenait pas sur les routes européennes tordues, mais elle trouva son domaine en Afrique. Elle gagna pas moins de six rallyes en Afrique, dont trois Safaris consécutifs, au Kenya de 1984 à 1986, et trois rallyes Ouest-Africains de Côte d'Ivoire, devenant ainsi la reine indiscutée du désert pendant la période du groupe B. La résistance et la simplicité (par rapport aux autres groupe B) de la Celica la rendirent fiable et parfaitement adaptée aux dures conditions du désert. La Celica fut retirée de la compétition suite à l'interdiction des groupe B pour la saison 1987.







merci au site http://www.stormloader.com pour les photos (credit aux auteurs) et pour l'historisque

Je vous invite a visionner les videos sur le groupe B dans la partie video (en streaming)

_________________
cocorico71 - View my recent photos on Flickriver
Revenir en haut Aller en bas
http://alsabrauteam.forumactif.com
 
photos groupe B (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Socopa (Groupe Bigard)
» Transports Exapaq (Groupe Geopost) (75)
» Caudron CR.714 C1 du Kpr. Andrzej Niewiara du GC I/145
» Pierre
» TAJP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE-ROUGE :: Autos :: Photos en tous genres-
Sauter vers: